Folon et la chapelle des pénitents blancs à Saint-Paul-de-Vence

CarrosCoarazeEzeGourdonSainte-AgnèsSaint-JeannetSaint-Paul-de-Vence – Tourrettes

Folon

La chapelle des Pénitents blancs a été décoré par Folon, sa dernière œuvre.

Si son moyen d’expression préféré était l’aquarelle, son champ d’action ne connaissait pas de borne. Il était peintre, graveur, sculpteur, céramiste, illustrateur de poésie, concepteur d’affiches, de tapisseries, de vitraux. Il aimait nourrir son travail de la rencontre des artisans.

« Comme les Pénitents Blancs s’occupaient des autres, je vais créer des mains ouvertes qui symboliseront l’esprit du don, de l’eau pour boire, des fruits pour manger et l’arc en ciel pour rêver. »

Une mosaïque de 106 m² décore l’ensemble du chœur .

Sous la direction de Matteo Berté, les mosaïstes ont utilisé des tesselles d’émaux de 1cmx1cm, certaines sont dorées à l’or et à l’argent. En moyenne, 10 000 tesselles sont utilisées par mètre carré.

Les vitraux ont été réalisés par Jacques Loire, maître verrier à Chartres, assisté de son fils Bruno.

Les dessins sont purement inspirés de la vocation caritative de la confrerie : secours des plus démunis par l’entraide et le don.

La sculpture « Qui ? » en bronze patiné fait office d’autel. Elle a été fondue à l’atelier Romain Barelier à Ivry-sur-Seine.

La sculpture « La source » en marbre rose du Portugal fait office de bénitier. Elle a été réalisée par le sculpteur Franco Cervietti à Pietrasanta.

« Sculpter, c’est tendre des pièges à la lumière… »

Les peintures à l’huile ont été réalisées par Michel Lefebvre, installé à Monaco.